Rechercher dans ce blog

dimanche 24 juin 2012

SOULOSSE-SOUS-SAINT-ELOPHE (88) - La fontaine

Le village de Soulousse-sous-Saint-Elophe est intiment lié à l'histoire de Saint-Elophe, car c'est
 bien ici que son martyr eut lieu en 362 (vous trouverez une biographie de ce saint en cliquant ICI) !

SOULOSSE-SOUS-SAINT-ELOPHE (88) - La fontaine
La fontaine ménagé comme une crypte dans le sous-bois de la colline

Des différents lieux saints se trouvant à proximité du village, une fontaine miraculeuse,
située à mi-côte de la colline de Soulosse, capte toujours l'une des sources dans laquelle
Saint-Elophe aurait lavé sa tête ensanglantée après sa décapitation.

SOULOSSE-SOUS-SAINT-ELOPHE (88) - La fontaine - Tympan roman
Le tympan de la port d'entrée avec sa croix pattée et ses colombes
SOULOSSE-SOUS-SAINT-ELOPHE (88) - La fontaine - Tympan roman

L'accès à la fontaine se fait par une porte ornée d'un tympan roman du XIe siècle, souligné d'un
cintre torsadé. Le centre de celui-ci est occupé par une croix pattée ornée d'une étoile au centre
et aux extrémités des croisillons ainsi que de deux colombes affrontées. Ce tympan roman
est peut-être un réemploi de l'ancienne église romane, au moment de
sa reconstruction en style gothique !

SOULOSSE-SOUS-SAINT-ELOPHE (88) - La fontaine
L'intérieur de la fontaine avec ses deux vasques réceptionnant l'eau d'une source

 La grille fermant l'accès à la fontaine ouverte, on pénètre alors dans une sorte de crypte voûtée
en plein cintre dont le sol pavé comporte deux vasques, l'une carrée, l'autre ronde, recueillant
l’eau d'une source, vénérée par les pèlerins dès le IVe siècle pour son côté curatif.
SOULOSSE-SOUS-SAINT-ELOPHE (88) - La fontaine


________________________

Situation du village de Soulosse-sous-Saint-Elophe dans les Vosges


Localisation de la fontaine (épingle turquoise) et de la chapelle Saint-Epéothe (épingle jaune)
(Vous pouvez agrandir la carte en cliquant ICI )

 ____________________

Copyright - Olivier PETIT - Patrimoine de Lorraine - 2012 © Tous droits réservés

Aucun commentaire:

Publier un commentaire