Rechercher dans ce blog

dimanche 17 octobre 2021

EPINAL (88) - Musée départemental d'art ancien et contemporain : Céramiques sigillées gallo-romaines

 Parmi les collections d'art gallo-romain, le départemental d'art ancien et contemporain propose

un ensemble de morceaux de céramiques sigillées provenant du site antique de Grand et d'ailleurs. 
















lundi 11 octobre 2021

PRAYE (54) - Une brasserie artisanale au pied de la colline de Sion !

 A Praye, au pied de la colline de Sion, un nouveau brasseur artisanal s'est installé !

Il s'agit d'OKA Craft Beer.



En 75 cl ou en 33 cl, de la blonde à l'ambrée, en passant par la New England IPA, la Stout et la Blanche,
les amateurs de bières y trouveront naturellement leur compte !

Les étiquettes stylées et les coffrets sont vraiment sympathiques.


En plus, l'équipe d'Oka Craft Beer propose des ateliers de création de votre propre bière.

-------------------------------

Sur leur site internet, vous aurez tous les renseignements utiles concernant cette nouvelle brasserie
 artisanales... en cliquant sur l'image ci-dessous !

______________

Copyright - Olivier PETIT - Patrimoine de Lorraine 2021  © Tous droits réservés


vendredi 8 octobre 2021

TANTONVILLE (54) - Eglise Saint-Remy (Extérieur)

La commune de Tantonville, célèbre pour être l'un des berceau de la bière en Lorraine avec les frères

 Tourtel, conserve une église paroissiale dédiée à Saint-Remy.


Avec l'existence d'un village au Xe siècle, il semble fort possible qu'un premier
sanctuaire fut élevé à l'époque.

Selon le Pouillé de 1711, il existait une cure au XIe siècle ; laissant donc imaginer
la présence d'une chapelle ou d'une église.


Bien que l'édifice fut largement reconstruit en 1760, il conserve un clocher carré d'origine romane
et une chapelle sud gothique datant des XIVe-XVe siècles.










La nef est éclairée par des baies en plein cintre à remplages composés de deux lancettes en
plein cintre et surmontées d'un oculus et deux écoinçons.

La chapelle gothique présente deux baies gothiques ogivales à remplages constitués de deux
lancettes en arc brisé surmontées de quadrilobes et d'écoinçons.


Oriel aménagé entre les contreforts de l'abside
 
______________

Copyright - Olivier PETIT - Patrimoine de Lorraine 2021  © Tous droits réservés

lundi 4 octobre 2021

JORXEY (88) - Église Saint-Èvre (Extérieur)

 A Jorxey, petit village vosgien situé à quelques kilomètres à l'est de Mirecourt,

une église a été bâtie à la fin du XVe siècle et au début du XVIe siècle.


L'église de Jorxey, qui était un doyenné, avait pour succursale celle de Bouxurulles.

Un premier sanctuaire a du être bâti au début du XIIe siècle ; l'édifice actuel en reprend
sans doute l'emplacement.



D'architecture gothique flamboyant, l'église de Jorxey se compose d'un clocher carré en façade
avec une nef s'achevant par un chœur à pans coupés. 


Les murs sud et nord de la nef comportent des baies brisées gothiques à remplages
constitués de deux lancettes trilobées surmontées de quadrilobes,
de mouchettes, de gouttes et d'écoinçons.





Le clocher carré, dont la face ouest fait office de façade occidentale, se rétrécie à mesure que
les niveaux s'élèvent ; l'étage campanaire est ajourée de quatre baies en plein cintre.






Aux angles de la face ouest, deux gargouilles (un ours et un bélier) accueillent les visiteurs.



Le chevet se présente sous la forme d'une abside à pans coupés alternant contreforts
et baies gothiques brisées à remplages associant deux lancettes trilobées
surmontées d'oculus, de quadrilobes, de trilobes, d'écoinçons, de gouttes...








L'accès à la façade occidentale de l'église de Jorxey s'effectue au biais d'un escalier
menant à un portail d'entrée finement ouvragé.





Le portail de style gothique flamboyant se compose de piédroits soutenant une archivolte
à quatre voussures en accolade et encadrant un tympan trilobé renfermant
un ange aux ailes déployées tenant un écus à entrelacs ; des fleurons
et feuilles ornent de-ci de-là les espaces libres.







Au-dessus du portail d'entrée figure un aigle posé sur un globe, lui-même soutenu par un écu.



De part et d'autre de la façade de l'église, deux portes ajourées permettent d'accéder
aux espaces bordant les murs sud et nord.

Celle de droite affiche un arc brisé constitué de trois voussures à cordon torsadé
et à rangs de billettes (typique de l'architecture romane !).





La clef d'arc de la porte droite présente un écu armorié
(D'argent à la bande d'azur chargés de deux fleurons er d'une rose d'argent.)


Les petits chapiteaux accueillant la retombée des voussures sont ornés
de feuillages ou de fleurs.




La porte de gauche présente aussi un arc brisé mais juste mouluré.

_____________________________

Copyright - Olivier PETIT - Patrimoine de Lorraine - 2021 © Tous droits réservés