Rechercher dans ce blog

vendredi 23 septembre 2016

ROSIERES-AUX-SALINES (54) - Le beffroi ou "Banban" (1720)

Monument emblématique de Rosières-aux-Salies, le beffroi a été reconstruit, en 1720,
par l'architecte Claude Salmon, en remplacement d'une tour plus ancienne médiévale.

ROSIERES-AUX-SALINES (54) - Le beffroi ou "Banban" (1720)

Avant le "Banban", surnom donné à ce beffroi en raison notamment du bruit fait par les cloches,
existait une tour-clocher mentionnée en 1432 au moment où le duc René 1er de Lorraine
accorda à Jean de Brixey 300 florins pour l'indemniser de plusieurs maisons
abattues devant la "Porte du petit pont".

ROSIERES-AUX-SALINES (54) - Le beffroi ou "Banban" (1720)

Il semblerait donc que le duc de Lorraine fut à l'origine de ce beffroi, dénommé
Porte du petit pont, qui nécessita la destruction de plusieurs maisons afin de faire de la place.

ROSIERES-AUX-SALINES (54) - Le beffroi ou "Banban" (1720)

En 1630, le beffroi médiéval était toujours en place comme l'indique un extrait
du compte du Domaine de Rosières : "le prévost avait de coutule, au jour
des Bures, à l'heure de midy, se trouver au bas de la Porte du petit
pont où l'on a de coutume tenir le siège de la justice"

ROSIERES-AUX-SALINES (54) - Le beffroi ou "Banban" (1720)

Haute de 30 mètres, cette tour-clocher comporte au rez-de-chaussée une porte
cochère et une porte charretière en plein cintre.

Le premier niveau comporte deux fenêtres en arc surbaissé.

ROSIERES-AUX-SALINES (54) - Le beffroi ou "Banban" (1720)

Le niveau des cloches est éclairé par des baies géminées en plein cintre soulignées d'un bandeau.

ROSIERES-AUX-SALINES (54) - Le beffroi ou "Banban" (1720)

Le beffroi est coiffé d'une toiture à l'impériale en ardoises avec un lanternon à flèche et girouette.

ROSIERES-AUX-SALINES (54) - Le beffroi ou "Banban" (1720)

Cette tour renferme ainsi deux cloches : la plus grosse, qui sonne les heures, date de 1730 ;
la plus petite, qui annonce les quarts et les demies, remonte à 1820.

Enfin, l'horloge, réalisée par le maître horloger Richard, a été installée sur la face est en 1729.

ROSIERES-AUX-SALINES (54) - Le beffroi ou "Banban" (1720)
La toiture à l'impériale et le lanternon
ROSIERES-AUX-SALINES (54) - Le beffroi ou "Banban" (1720)

Une légende raconte que, si vous passez sous la porte lorsque sonnent les douze coups
de minuit ou de midi, vous attraperez « la grosse gorge ». Elle fait référence à la
présence de nombreuses personnes ayant un goitre.
(conséquence de la consommation de l'eau locale insuffisamment chargé en iode)

ROSIERES-AUX-SALINES (54) - Le beffroi ou "Banban" (1720)
L'une des quatre baies géminées à abat-sons
 ____________________

Copyright - Olivier PETIT - Patrimoine de Lorraine - 2016 © Tous droits réservés

Aucun commentaire:

Publier un commentaire