Rechercher dans ce blog

mardi 5 février 2019

TOUL (54) - Musée d'Art et d'Histoire : Lampe aux rapaces (Emile Gallé)

Parmi les collections du Musée d'Art et d'Histoire, une section est consacrée à
l'Art Nouveau où l'on peut notamment admirer une remarquable lampe
aux rapaces, signée Emile Gallé, maître de l’École de Nancy.

TOUL (54) - Musée d'Art et d'Histoire : Lampe aux rapaces (Emile Gallé)

TOUL (54) - Musée d'Art et d'Histoire : Lampe aux rapaces (Emile Gallé)

TOUL (54) - Musée d'Art et d'Histoire : Lampe aux rapaces (Emile Gallé)

TOUL (54) - Musée d'Art et d'Histoire : Lampe aux rapaces (Emile Gallé)

TOUL (54) - Musée d'Art et d'Histoire : Lampe aux rapaces (Emile Gallé)

TOUL (54) - Musée d'Art et d'Histoire : Lampe aux rapaces (Emile Gallé)
Signature d'Emile Gallé
______________________

Copyright - Olivier PETIT - Patrimoine de Lorraine 2019 © Tous droits réservés

lundi 4 février 2019

BARISEY-AU-PLAIN (54) - Eglise de la Nativité de la Vierge

Face à une grande esplanade, l'église paroissiale de Barisey-au-Plain, dédiée
à la Nativité de la Vierge, est un édifice remontant au XIIe siècle
avec des remaniements tardifs du XVe au XVIIIe siècles.

BARISEY-AU-PLAIN (54) - Eglise de la Nativité de la Vierge

BARISEY-AU-PLAIN (54) - Eglise de la Nativité de la Vierge

Le clocher est l'élément le plus ancien, puisqu'il remonte vraisemblablement au XIIe siècle.

Le chœur voûté d'ogives date du XIIIe siècle.

La nef unique date en partie du XVIe siècle comme la chapelle castrale.

BARISEY-AU-PLAIN (54) - Eglise de la Nativité de la Vierge

BARISEY-AU-PLAIN (54) - Eglise de la Nativité de la Vierge

BARISEY-AU-PLAIN (54) - Eglise de la Nativité de la Vierge

BARISEY-AU-PLAIN (54) - Eglise de la Nativité de la Vierge

BARISEY-AU-PLAIN (54) - Eglise de la Nativité de la Vierge

BARISEY-AU-PLAIN (54) - Eglise de la Nativité de la Vierge
Le clocher sur la façade occidentale remonte dans son gros
œuvre à l'époque romane, à la fin du XIIe siècle
BARISEY-AU-PLAIN (54) - Eglise de la Nativité de la Vierge

BARISEY-AU-PLAIN (54) - Eglise de la Nativité de la Vierge
Mur nord avec sa grande fenêtre gothique (XVIe siècle)

BARISEY-AU-PLAIN (54) - Eglise de la Nativité de la Vierge
Grande fenêtre en plein cintre à remplage composé de 3 lancettes trilobées surmontées
d'écoinçons et de quatre lancettes trilobées (XVIe siècle)

BARISEY-AU-PLAIN (54) - Eglise de la Nativité de la Vierge
Fenêtre à remplage gothique à plusieurs lobes (XVIe siècle)

BARISEY-AU-PLAIN (54) - Eglise de la Nativité de la Vierge
Ancienne baie romane en plein cintre

BARISEY-AU-PLAIN (54) - Eglise de la Nativité de la Vierge

BARISEY-AU-PLAIN (54) - Eglise de la Nativité de la Vierge
Porte d'entrée latérale

BARISEY-AU-PLAIN (54) - Eglise de la Nativité de la Vierge
Au-dessus de la porte d'entrée figure un cartouche portant le millésime 1581 et
l'inscription "Que tousiours iesus christ en nos coeurs soir escrir"

BARISEY-AU-PLAIN (54) - Eglise de la Nativité de la Vierge

BARISEY-AU-PLAIN (54) - Eglise de la Nativité de la Vierge
Oculus roman à remplage gothique

BARISEY-AU-PLAIN (54) - Eglise de la Nativité de la Vierge
Gravure d'un personnage (XVIe siècle). Il s'agit peut-être d'un des seigneurs de Barisey-au-Plain.

BARISEY-AU-PLAIN (54) - Eglise de la Nativité de la Vierge
Vestige d'un arc roman à l'intérieur duquel fut aménagé un tympan néo-gothique
à trilobes, en 1809.

Lors de mon passage, l'édifice était fermé ! Voilà ci-dessous quelques photos de l'intérieur
issues du Service de l'Inventaire.

 Nef unique
(Photo de Michel Mazeran du Service de l'Inventaire)

Vitrail de G. Janin de Nancy (Photo d'Anne Chrétien du Service de l'Inventaire)

 Vitrail de Gruber (Photo d'Anne Chrétien du Service de l'Inventaire)
______________________

Copyright - Olivier PETIT - Patrimoine de Lorraine 2019 © Tous droits réservés

mardi 29 janvier 2019

NANCY (54) - Musée lorrain : Monument à Jacques Callot

L'annexe du Musée Lorrain, constitué par l'église des Cordeliers et ses bâtiments conventuels,
présente une série d’œuvres dont un monument à la gloire de Jacques Callot,
que je vous invite à découvrir ci-dessous !

NANCY (54) - Musée lorrain : Monument à Jacques Callot

NANCY (54) - Musée lorrain : Monument à Jacques Callot

NANCY (54) - Musée lorrain : Monument à Jacques Callot

NANCY (54) - Musée lorrain : Monument à Jacques Callot

NANCY (54) - Musée lorrain : Monument à Jacques Callot______________________

Copyright - Olivier PETIT - Patrimoine de Lorraine 2019 © Tous droits réservés

lundi 28 janvier 2019

LANDECOURT (54) - Eglise Saint-Sigismond

La  commune  de  Landécourt  s’est  constituée autour  d’un  prieuré  bénédictin
dont il subsiste aujourd'hui l'église Saint-Sigismond.


LANDECOURT (54) - Eglise Saint-Sigismond

Vers 1100, avec l'accord du pape Pascal II,  un certain Bincelin, seigneur de Landécourt et ami
de l'évêque Pibon de Toul, fit élever une église, à son retour de Jérusalem.

Dédié à Notre-Dame, Saint-Sigismond et Saint-Nicolas, elle devint l'église d'un prieuré
confié à l'Abbaye Saint-Evre de Toul.

LANDECOURT (54) - Eglise Saint-Sigismond

L'évêque de Toul affranchit également l'église de tous cens, toutes redevances, de toute
dépendance envers l'archidiacre et le doyen.

L'église prieurale avait également une fonction paroissiale puisque l'abbé de Saint-Evre
de Toul nommait le curé qui officiait dans l'édifice.

LANDECOURT (54) - Eglise Saint-Sigismond

De l'église du début du XIIe siècle subsiste le clocher roman ; la nef fut reconstruite au XVe
siècle avec ses fenêtres à remplage flamboyant.

Les Guerres de Religion et celle de Trente Ans entamèrent la vie monastique à Landécourt.

Avec la Révolution française, les moines bénédictins furent chassés et l'église
devint uniquement paroissiale.

LANDECOURT (54) - Eglise Saint-Sigismond

En 1802 et 1807, l'église devint successivement succursale puis annexe de celle d'Einvaux. 

LANDECOURT (54) - Eglise Saint-Sigismond

LANDECOURT (54) - Eglise Saint-Sigismond

Bien que remanié et recouvert d'un crépis gris, le clocher roman a gardé
sa physionomie du XIIe siècle avec notamment ses baies géminées en plein cintre.

LANDECOURT (54) - Eglise Saint-Sigismond

LANDECOURT (54) - Eglise Saint-Sigismond

LANDECOURT (54) - Eglise Saint-Sigismond

LANDECOURT (54) - Eglise Saint-Sigismond

Les murs sud et nord de la nef sont garnis de fenêtres gothiques à remplage flamboyant
composé de deux lancettes trilobées surmontées d'écoinçons, quadrilobes,
gouttes et mouchettes.

LANDECOURT (54) - Eglise Saint-Sigismond

LANDECOURT (54) - Eglise Saint-Sigismond

LANDECOURT (54) - Eglise Saint-Sigismond

LANDECOURT (54) - Eglise Saint-Sigismond

LANDECOURT (54) - Eglise Saint-Sigismond

______________________

Copyright - Olivier PETIT - Patrimoine de Lorraine 2019 © Tous droits réservés

mardi 22 janvier 2019

BATTIGNY (54) - Maison seigneuriale (XVIe-XVIIe siècles)

Tout proche et en contrebas de l'église de Battigny, une ancienne maison noble
des XVIe-XVIIe siècles attire le regard malgré son état de délabrement !

BATTIGNY (54) - Maison seigneuriale (XVIe siècle)

La famille de Rainfaing semble avoir possédé cette demeure en tant que seigneur des lieux.

En effet, Simon de Rainfaing, anobli par le duc de Lorraine le 19 novembre 1557
fut apparemment celui qui fit construire cette maison.

Son fils, Jean-Léonard de Rainfaing, fit ses reprises auprès du duc de Lorraine le 25 novembre 1582.

BATTIGNY (54) - Maison seigneuriale (XVIe siècle)

Antoine de Rainfaing, fils de Jean-Léonard, seigneur de Battigny était également aide de camp
des armées du duc Charles IV de Lorraine et colonel de dragons.

En 1699, sa fille unique, Françoise, par mariage apporta la seigneurie de Battigny
à Antoine-Gabriel de Lavaux, seigneur de Saint-Ouen-lès-Parey, Gondoncourt et Borbevelle.

BATTIGNY (54) - Maison seigneuriale (XVIe siècle)
Fenêtre du début du XVIe siècle avec son tympan à trilobe et écu jadis armorié
______________________

Copyright - Olivier PETIT - Patrimoine de Lorraine 2019 © Tous droits réservés