Rechercher dans ce blog

vendredi 11 novembre 2016

Guerre 14-18 : Douille sculptée (1915)

Louis Moignau, soldat au 164e Régiment d'infanterie puis au 9e Régiment du Génie, blessé
à la Ferme de Beauséjour (construite en 1820 le long du chemin reliant Minaucourt à
Mesnil-les-Hurlus et fortifiée par les Allemands) le 19 août 1917,
a été évacué à l'Hôpital Corbineau de Chalons-sur-Marne.

Louis Moignau, soldat à la 25e compagnie  du 9e Régiment du Génie
A droite, Louis Moignau tenant un chien dans ses bras

Il a comme d'autres poilus sculpté et façonné des douilles de canon de campagne de 75 mm.

Celle présentée ici, qui appartient à la collection privée de son petit-fils, remonte à 1915,
alors qu'il était à la 25e compagnie du 9e Régiment du Génie.

Centenaire 14-18 : Douille sculptée (1915)

Louis Moignau a ainsi réalisé une œuvre remarquable en piquetant cette douille,
en faisant notamment figurer une belle croix de Lorraine.

La douille est aussi sommée d'une sorte de couronne.

Centenaire 14-18 : Douille sculptée (1915)

Il a aussi voulu l'inscription : Lorraine

Centenaire 14-18 : Douille sculptée (1915)

Centenaire 14-18 : Douille sculptée (1915)
Culot de la douille ("75 DEC" signifie 75 de campagne ; "463 L" rappelle le lot d'obus ;
"15" identifie l'année de fabrication 1915 ; "C" est le fabriquant, "B" évoque la poudrerie
du Bouchet (Essonne) pour la charge de nitrocellulose, "Rs" atelier de vérification
de Rennes et "la croix" indique un obus à charge réduite)
____________________ 


Copyright - Olivier PETIT - Patrimoine de Lorraine - 2016 © Tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire