Rechercher dans ce blog

mercredi 22 décembre 2010

MARTHEMONT (54) - Le calvaire

Le petit hameau de Marthemont possède un calvaire remarquable qui, malgré les dégradations,
figure parmi les plus beaux du Saintois. Il suffit de monter vers l'église dédiée à l'Assomption
de la Vierge et on le découvre coincé entre le mur de clôture et le mur gauche du clocher.

Son emplacement ne permet pas d'en faire le tour aisément  pour découvrir l'ensemble des sculptures.

MARTHEMONT (54) - Le calvaire
Le calvaire à gauche du clocher de l'église

On a l'impression que ce calvaire est composé de deux éléments : la base datant probablement
du XVIe siècle et la croix de la fin du XVIIe siècle ou du début du XVIIIe siècle. 

MARTHEMONT (54) - Le calvaire

Que voit-on donc sur la base du calvaire ? Au centre, le donateur à genoux en prière est tourné
vers la Vierge qui se tient à sa droite, les bras croisés et le visage mutilé (la partie supérieure
a été coupée ?). A droite du donateur, on devine une sculpture de Saint-Jean sans sa tête avec
les bras croisés. Au revers de la base, un Saint-Jacques, lui aussi défiguré,
présente encore son bourdon et son chapeau de pèlerin.

MARTHEMONT (54) - Le calvaire
De gauche à droite : La Vierge au visage mutilé, le donateur en prière et Saint-Jean

MARTHEMONT (54) - Le calvaire
La Vierge avec le haut du visage manquant et le donateur en prière

MARTHEMONT (54) - Le calvaire
La Vierge mutilée les bras croisés
MARTHEMONT (54) - Le calvaire

MARTHEMONT (54) - Le calvaire

MARTHEMONT (54) - Le calvaire
Saint-Jean étêté

La croix a gardé un Christ sans tête. Au revers, une belle Vierge intacte repose encore sur
son culot ; elle a les bras repliés sur son torse et esquisse un doux sourire.

MARTHEMONT (54) - Le calvaire
La Vierge aux bras croisé au revers du Christ en croix
MARTHEMONT (54) - Le calvaire

MARTHEMONT (54) - Le calvaire

MARTHEMONT (54) - Le calvaire
Saint-Jacques avec son bourdon dans sa main droite et sa besace dans sa main gauche

La présence d'un Saint-Jacques sur ce calvaire laisse évidement supposer qu'un chemin jacquaire
secondaire passait à Marthemont, venant de Toul, et se poursuivant par Thélod où
l'église conserve un vitrail du XVIe siècle montrant Saint-Jacques (visible ici).

MARTHEMONT (54) - Le calvaire
Le Christ en croix avec la tête manquante

video
Une petite vidéo

 Copyright - Olivier PETIT - Patrimoine de Lorraine 2010

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire