Rechercher dans ce blog

jeudi 27 avril 2017

CONTREXEVILLE (88) - Pâmoison de la Vierge et Sainte-Marie-Madeleine (XVIe siècle)

L'église de Contrexéville conserve une série de statues fort intéressantes dont les restes
d'une ancienne mise au tombeau du XVIe siècle constituée aujourd'hui de la
Pâmoison de la Vierge et d'une statue de Sainte-Marie-Madeleine.

CONTREXEVILLE (88) - Pâmoison de la Vierge et Sainte-Marie-Madeleine (XVIe siècle)

Conservant encore leur polychromie, ces deux sculptures sont d'une belle facture et
pourrait être l’œuvre du Maître de Bulgnéville, déjà auteur d'une mise au tombeau contenue
dans une niche de l'église paroissiale et que je présenterai dans un futur proche.

CONTREXEVILLE (88) - Pâmoison de la Vierge et Sainte-Marie-Madeleine (XVIe siècle)

Selon Jacques Baudoin, auteur d'un ouvrage remarquable sur la sculpture flamboyante
en Champagne et Lorraine, le sculpteur de Contrexéville s'est inspiré des
réalisations du grand "ymagier" ducal, Jean Crocq ; dont il a peut-être été l'élève.

CONTREXEVILLE (88) - Pâmoison de la Vierge (XVIe siècle)

La Pâmoison de la Vierge est d'un seul tenant : Saint-Jean soutient Marie en plein désespoir
et qui semble pencher légèrement vers l'avant.

CONTREXEVILLE (88) - Pâmoison de la Vierge (XVIe siècle)

CONTREXEVILLE (88) - Pâmoison de la Vierge (XVIe siècle)

CONTREXEVILLE (88) - Pâmoison de la Vierge (XVIe siècle)

CONTREXEVILLE (88) - Pâmoison de la Vierge (XVIe siècle)

La Vierge, la tête couverte d'un voile et le visage grave et guimpé, joint les doigts de
ses mains et les portes au niveau de son torse.

CONTREXEVILLE (88) - Pâmoison de la Vierge (XVIe siècle)

Saint-Jean arbore une belle chevelure aux mèches bouclées semblables à celles
sculptées par Jean Crocq pour son Ange de l'Annonciation.

On voit clairement que le Maître de Contrexéville (ou de Bulgnéville) a copié
son mentor pour le rendu de cette chevelure.

CONTREXEVILLE (88) - Sainte-Marie-Madeleine (XVIe siècle)

Sainte-Marie-Madeleine, richement vêtue, tient de sa main gauche un pot d'onguent
et de sa main droite semble retirer le voile qu'elle portait quelques instants auparavant.

CONTREXEVILLE (88) - Sainte-Marie-Madeleine (XVIe siècle)

CONTREXEVILLE (88) - Sainte-Marie-Madeleine (XVIe siècle)

CONTREXEVILLE (88) - Sainte-Marie-Madeleine (XVIe siècle)

CONTREXEVILLE (88) - Sainte-Marie-Madeleine (XVIe siècle)

CONTREXEVILLE (88) - Sainte-Marie-Madeleine (XVIe siècle)

_____________________

Copyright - Olivier PETIT - Patrimoine de Lorraine - 2017 © Tous droits réservés

Aucun commentaire:

Publier un commentaire