Rechercher dans ce blog

lundi 9 janvier 2012

DOMREMY-LA-PUCELLE (88) - 600e anniversaire de la naissance de Jeanne d'Arc

Le 6 janvier dernier, le Président de la République s'est rendu à Domrémy-la-Pucelle
pour honorer de sa présence le petit village où naquit officiellement Jeanne d'Arc
(le 6 janvier 1412), figure emblématique de l'Histoire de France. Bien que médiatique,
cette visite aura au moins eut le mérite de faire connaître, au plus nombre,
le village natal de Jeanne d'Arc.

A l'occasion du 600e anniversaire de cette naissance, je vous propose de découvrir
le village de Domrémy.

____________________________________

 Localisation du village de Domrémy-la-Pucelle dans les Vosges


Les curiosités de Domrémy-la-Pucelle
(Vous pouvez agrandir la carte en  ICI )
(Les épingles de couleur sont cliquables pour afficher les photos)
____________________________________

 La maison natale de Jeanne d'Arc avec sa porte d'entrée au tympan armorié
et la niche contenant une statue figurative de la Pucelle.

 La maison natale de Jeanne d'Arc - Le tympan, daté de 1841, montre trois blasons aux armes
de France
(au centre : d'azur aux trois fleurs de lys d'or), 
de Jeanne d'Arc
(à droite : D’azur à une épée d’argent garnie d’or mise en pal, surmontée d’une couronne
et accostée de deux fleurs de lys le tout d’or.) 
et de famille des Thiesselin
(d'azur, à trois socs d'argent, la pointe en haut, et une molette d'éperon d'or en cour.)

 La maison natale de Jeanne d'Arc - Niche gothique contenant les restes d'une statue de la Pucelle (datée du début du XVIIe siècle). Jadis, elle avait les mains jointes !

 La maison natale de Jeanne d'Arc - Pièce où Jeanne vit le jour. On remarquera la cheminée
du XVIe siècle et la statue de Jeanne en bronze du XIXe siècle.

Maison natale de Jeanne d'Arc - Statue en bronze figurant la Pucelle. Cette œuvre, exécutée
par les fondeurs parisiens Soyer et Inger en 1840, a été offerte par la princesse
Marie d'Orléans, seconde fille de Louis-Philippe 1er, roi des Français.

 Ce monument néo-classique avec fontaine, financé par le roi Louis XVIII de France,
est daté de 1818. Sa construction fut confiée à  l'ingénieur des Ponts-et-Chaussées,
Jean-Baptiste-Prosper Jollois (1776-1842) qui s’inspira de l'architecture antique
en utilisant des piliers carrés supportant une toiture à fronton triangulaire.
 Le buste de Jeanne d'Arc en marbre présent est l’œuvre du sculpteur montpellierain
Jean-François Legendre-Héral (1796 - 1851)


Statue de Jeanne d'Arc accroupie

 L'église paroissiale Saint-Rémy (XVe-XIXe siècle).
A l'origine, le chevet plat de celle-ci se trouvait à la place de la façade actuelle.

L'église paroissiale Saint-Rémy -Chevet

 L'église paroissiale Saint-Rémy - La nef centrale voûté sur croisées d'ogives gothiques (XVe siècle)

L'église paroissiale Saint-Rémy -Bas-côté nord.


 En 1955, la réalisation des nouveaux vitraux fut confiée à J-P Gaudin, qui fit ainsi figurer les étapes de l'épopée de Jeanne d'Arc depuis Vaucouleurs jusqu'au bûcher de Rouen !

 L'église paroissiale Saint-Rémy
Vitrail : La remise de l'épée à Jeanne d'Arc par les habitants de Vaucouleurs en février 1429.

 L'église paroissiale Saint-Rémy
Vitrail : La rencontre de Jeanne d'Arc avec le futur Charles VII de France au château
de Chinon, le 6 mars 1429.

L'église paroissiale Saint-Rémy
Vitrail : Accueil de Jeanne d'Arc par les habitants d'Orléans, le 29 avril 1429.

 L'église paroissiale Saint-Rémy
Vitrail : Couronnement de Charles VII à Reims le 17 juillet 1429
 sous les yeux de la Pucelle.

L'église paroissiale Saint-Rémy
Vitrail : Jeanne d'Arc devant ses juges et l'évêque de Beauvais, Pierre Cauchon,
lors de son procès à Rouen du 9 janvier au 29 mai 1431
____________________

Copyright - Olivier PETIT - 2012

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire