Rechercher dans ce blog

dimanche 18 juin 2017

COURCELLES (54) - A la découverte du village

Courcelles, petit village meurthe-et-mosellan, semble remonter à l'époque
mérovingienne ou carolingienne car le diminutif corticella sert à nommer un
petit domaine constitué à partir d'une cour (cortis).

En 1094, les archives évoquent un certain Gerardus de Corcelles

En 1106, le village porte le nom de Cruzele.

En 1402, alors qu'il appartient au comté de Vaudémont, le pouillé de Toul
mentionne l'église comme étant de Corcellis subtus Waudemonte
(Courcelles-sous-Vaudémont).

En 1408, la commune est appelée Courxelle.

En 1779, le village est dénommé comme étant Courcelles-sous-Vaudémont.

COURCELLES (54) - Le village

Le monument le plus intéressant de Courcelles est sans conteste l'église paroissiale
placée sous l'invocation de Saint-Jacques dont le clocher roman de la
fin du XIIe siècle est la partie la plus ancienne.

L'ecclesia de Corcellis subtus Waudemonte, relevait alors du diocèse de Toul,
archidiaconné de Vittel et doyenné de Saintois.

COURCELLES (54) - Le village

La cure de Courcelles était entre les mains des Hospitaliers de Saint-Jean
de Jérusalem. En 1284, un certain Pierre est chapelain de Courcelles.

COURCELLES (54) - Le village

Construite en moellons équarris, le clocher à la base partiellement talutée conserve
au rez-de-chaussée une baie romane en plein cintre et au niveau des cloches,
sur chacune des faces, une baie géminée en plein cintre à colonnette centrale.

Une toiture en bâtière coiffe le clocher.

Ce qui est regrettable et disgracieux : les fils électriques partant du clocher.

COURCELLES (54) - Le village

COURCELLES (54) - Le village
Clocher - Étage campanaire : baies géminées romanes
COURCELLES (54) - Le village

COURCELLES (54) - Le village
Clocher - Rez-de-chaussée : Baie en plein cintre

La nef a été rebâtie au cours du XVIIe siècle avec des modifications aux siècles suivants.

COURCELLES (54) - Le village
Église - Portail d'entrée (XVIIe siècle) surmonté d'un oculus

COURCELLES (54) - Le village
Vierge à l'Enfant (XIXe siècle) dans sa niche
COURCELLES (54) - Le village

COURCELLES (54) - Le village

Des maisons conservées, seule celle-ci mérite d'être pointée notamment en raison
de sa porte d'entrée et de ses trois baies géminées en plein cintre
éclairant l'étage supérieur de la demeure du XVIIe siècle.

COURCELLES (54) - Le village

COURCELLES (54) - Le village
L'une des trois fenêtres géminées

COURCELLES (54) - Le village
Niche (XVIIe siècle) à fronton en demi-cercle et volutes latérales
renfermant une Vierge du début du XXe siècle
__________________


Copyright - Olivier PETIT - Patrimoine de Lorraine 2017  © Tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire