Rechercher dans ce blog

dimanche 1 novembre 2015

NANCY (54) - L'Arsenal (1550)

Dans le centre historique de Nancy, un bâtiment imposant, aujourd'hui occupé par une
école privée (Saint Jean-Baptiste de la Salle., depuis 1931), était à l'origine l'arsenal
du duché de Lorraine, édifié au milieu du XVIe siècle.

NANCY (54) - L'Arsenal (1550)

L’Arsenal fut créé en 1550 sur demande de la régente du duché de Lorraine, Chrétienne du
Danemark (1545-1552) afin de servir de lieu de fabrication, à la réparation et à l’entretien
des armes ; on y trouvait ainsi forges, fonderies et moulins à poudre.

Achevé en 1552, l'Arsenal de Nancy avait une certaine renommée en Europe notamment
en raison de la présence des frères de Chaligny, fondeurs de leur état, et dont Jean
créa une célèbre couleuvrine aux armes de Lorraine et au portrait de Charles III.

NANCY (54) - L'Arsenal (1550)

La statue équestre de ce même duc, conservée au Musée Lorrain de Nancy,
 fut également produite dans cet arsenal après une commande passée
le 1er juin 1621 auprès des Chaligny, qui se ont inspiré des
modèles florentins très en vogue à l'époque.

NANCY (54) - L'Arsenal (1550)

 Le 1er août 1624, un inventaire de l'arsenal, établit par Arnauld, contrôleur de l'artillerie
lorraine, montre toute son importance ; ainsi s'y trouvait notamment 21 canons de trois
tailles différentes ; 17 couleuvrines de cinq tailles différentes ; 4 mortiers,
2 bombardes, des centaines d'arquebuses, des veuglaires, des crapauds,
des chariots d'orgue (ancêtres des mitrailleuses)...
(vous trouverez le détail de cet inventaire ici)

NANCY (54) - L'Arsenal (1550)
Grande porte en plein cintre avec des pilastres doriques
et à entablement à fronton rectangulaire contenant jadis les armoiries
de Lorraine et du Danemark ; deux volutes, aux extrémités,
contiennent les têtes d'un homme et d'une femme.
NANCY (54) - L'Arsenal (1550)

Cette formidable artillerie tomba entre les mains de l'armée française en 1633.

En 1670, le maréchal de Créqui, dépouilla l'arsenal de Nancy, en emportant notamment
la "Grande Couleuvrine de Lorraine", longue de 22 pieds (un peu plus de 7 m)
pour la remettre au roi de France, Louis XIV. 

Une salle de culte fut installée dans l'arsenal en 1739 pour un régiment suisse.

En 1776, il servit de magasin et, en 1793, de lieu de stockage pour les munitions
et les denrées pour les troupes alors stationnées à Nancy.

NANCY (54) - L'Arsenal (1550)
Tête d'un homme "mûr"
NANCY (54) - L'Arsenal (1550)

NANCY (54) - L'Arsenal (1550)
Tête féminine
NANCY (54) - L'Arsenal (1550)

NANCY (54) - L'Arsenal (1550)
Seconde porte en plein cintre à pilastes doriques piquetés
et entablement à fronton rectangulaire contenant aussi les armoiries ducales ;
au-dessus figure un trophée d'armes représenté à l'Antique

NANCY (54) - L'Arsenal (1550)
Entablement avec fronton rectangulaire à cartouche vide (contenant les armes de Lorraine
et du Danemark) surmonté d'un trophée d'armes ; deux "bombardes" figurent
sur l'entablement et deux gargouilles (un dragon et un chien) surveillent l'ensemble.

NANCY (54) - L'Arsenal (1550)
Trophée d'armes avec armure, casque et bouclier figurés à l'antique
(le bouclier rectangulaire de gauche comporte les attributs de Mercure ;
celui de droite, ovale, contient la tête de Méduse) ; une torche a
été placée en haut à gauche et des boulets métalliques aux
pieds du trophée.
NANCY (54) - L'Arsenal (1550)
Bouclier du trophée d'arme avec la tête de Méduse

Les gargouilles, qui dominent les deux façades de l'arsenal, n'ont ici aucune fonction
pluviale mais uniquement décorative !

NANCY (54) - L'Arsenal (1550)
Gargouille en forme de dragon

NANCY (54) - L'Arsenal (1550)
Gargouille en forme de lion

NANCY (54) - L'Arsenal (1550)
Gargouille en forme de chien

NANCY (54) - L'Arsenal (1550)
Gargouille en forme de chimère
____________________

Copyright - Olivier PETIT - Patrimoine de Lorraine - 2015 © Tous droits réservés

Aucun commentaire:

Publier un commentaire