Rechercher dans ce blog

jeudi 18 novembre 2010

BOUVRON (54) - La Maison-forte

A quelques kilomètres au nord-ouest de Toul, le paisible et charmant village de Bouvron a gardé, de son passé, une maison-forte, édifié à la fin du XVe siècle, aujourd'hui ferme d'exploitation.

Aperçu historique

Le village, dénommé Bevro en 885 et Boverons en 1030,  a accueillit avant 1215 un château  épiscopal. Celui-ci appartenait alors à l'évêque de Toul, Renaud de Senlis. Il fut incendié par le duc Thiébaud 1er de Lorraine aux alentours de 1215 sous prétexte qu'il était une menace pour ses états ! En effet, le pontife de Toul, qui s'était allié avec le comte Henri II de Bar, plaça une garnison dans son château de Bouvron, ce qui indisposa évidement le duc de Lorraine. Ce dernier l'assiégea et le réduisit à néant ! Après une médiation de l'évêque de Metz, les deux parties se réconcilièrent et Thiébaud de Lorraine dédommagea l'évêque de Toul en lui versant la somme de 20 marcs d'argent. Le château fut-il alors reconstruit ? Nul ne sait.

On apprend par contre qu'un certain Henri de Cherisy  et sa femme Isabelle obtinrent la seigneurie de Bouvron en 1323 (confirmé en 1334) du comte Édouard 1er de Bar. Tout indique alors que le village de Bouvron ne relevait plus de l'évêché de Toul mais du comté de Bar et qu'il existait probablement une fortification construite entre 1215 et 1323, sur les débris de l'ancien château !

Enfin, jusqu'à la Révolution Française, plusieurs seigneurs se succédèrent pour aboutir à la vente de la maison-forte comme bien national. A partir de là, elle devint ferme agricole.

Architecture

A l'origine, cette maison-forte se présentait sous la forme d'un quadrilatère de 50 m par 40 doté dans chaque angle d'une tour circulaire. Mais aujourd'hui, seules deux tours rondes (une au nord-ouest, l'autre au sud-ouest) sont parvenues jusqu'à nous. Celle du sud-ouest présente  encore deux ouvertures de tir ovales défendant la porte située à sa gauche et la route venant de Toul. Les défenseurs utilisaient alors des bâtons à feu ou des arquebuses.

Les fenêtres que l'on peut voir sur les murs de la maison-forte remontent, en partie, au XVIIIe siècle à une époque moins troublée où les forteresses médiévales ont perdu de leur utilité...


En route pour la découverte...
_________________________________________

Vous pouvez agrandir les vignettes en cliquant dessus !

BOUVRON (54) - La Maison-forte
La façade avec la tour sud-ouest et la porte en plein cintre
BOUVRON (54) - La Maison-forte

BOUVRON (54) - La Maison-forte
Porte en plein donnant accès à la cour intérieure

BOUVRON (54) - La Maison-forte
La tour sud-ouest

BOUVRON (54) - La Maison-forte
Canonnières du début du XVIe siècle de la tour sud-ouest
BOUVRON (54) - La Maison-forte

Vous pouvez également découvrir l'église paroissiale de Bouvron
______________________________________

Site internet utile

Sur celui des Etudes touloises

Sur celui de la Communauté de Communes du Toulois


Localisation de Bouvron en Meurthe-et-Moselle


Situation de la maison-forte et de l'église Saint-Mansuy dans le village de Bouvron
(Vous pouvez agrandir la carte en cliquant ICI )
 ____________________
Copyright - Olivier PETIT - 2010 © Tous droits réservés

Aucun commentaire:

Publier un commentaire