Rechercher dans ce blog

vendredi 5 février 2016

VAUDEMONT (54) - Eglise Saint-Gengoult (XVIIIe siècle)

Vaudémont, village à l'histoire prestigieuse liée à celle de ses comtes,
conserve un édifice religieux rebâti au milieu du XVIIIe siècle.

Une église existait déjà au Xe siècle ; elle fut remplacée, vers 1159, par un autre sanctuaire,
modifié au XVe siècle par l'ajout d'un voûtement sur croisées d'ogives.

VAUDEMONT (54) - Eglise Saint-Gengoult (XVIIIe siècle)
Chevet semi-circulaire à contreforts
  
En 1742, l'église paroissiale de Vaudémont semblait vétuste et d'un autre âge
(en 1687, une visite canonique pointe le mauvais état de l'église médiévale,
 un édifice aux murs romans à la nef voûtée sur croisées d'ogives).

En 1748, Jacques le Cerf, architecte à Vézelise, fut mandaté pour reconstruire l'édifice.
Ainsi, un nouveau sanctuaire sortit de terre en lieu et place de l'ancienne église
médiévale et renaissance, dont l'architecte conserva une pietà et un retable.

Un nouveau mobilier (stalles, chaire à prêcher et autels baroques) fut également prévu.

VAUDEMONT (54) - Eglise Saint-Gengoult (XVIIIe siècle)
Le clocher dominant la façade

En 1761, le chœur, alors carré, fut détruit et remplacé par un autre de forme semi-circulaire.

En 1836, le clocher fut restauré.

De 1862 à 1864, en 1947 et en 1990, des travaux permirent de consolider l'édifice.

VAUDEMONT (54) - Eglise Saint-Gengoult (XVIIIe siècle)
Façade - Portail avec ses pilastres toscans nus supportant un entablement
occupé par le retable du XVIe siècle. L'ouverture comporte un arc surbaissé

Lors de l'application du Concile de Trente en Lorraine, les retables historiés furent
progressivement déplacés ou détruits et remplacés par d'autres plus conformes
aux critères de l'esthétique religieuse des XVIIe et XVIIIe siècle.
 
Le retable du XVIe siècle, jadis installé dans le chœur de l'église,
fut alors inséré dans l'entablement du portail de la façade occidentale.

VAUDEMONT (54) - Eglise Saint-Gengoult (XVIIIe siècle)

Ce retable, de la première renaissance lorraine, sculpté entre 1500 et 1540, présente le Christ
assis en majesté entouré des douze apôtres debout, réunis deux par deux sous une arcature
composée de pilastres supportant deux arcs à conques en forme de coquille saint-Jacques.
Les écoinçons sont occupés par des angelots.

Les saints sont drapés dans d’élégantes robes apparaissant sous leurs grands manteaux.

Les visages et certains attributs des apôtres ont été détruits à la Révolution,

rendant aujourd’hui difficile l’identification de tous les saints !  

VAUDEMONT (54) - Eglise Saint-Gengoult (XVIIIe siècle)

VAUDEMONT (54) - Eglise Saint-Gengoult (XVIIIe siècle)
De gauche à droite : sous la première arcade, Saint-Pierre (généralement placé à droite du Christ)
et Saint-Matthieu avec l'épée de son supplice ; sous la seconde arcade, Saint-Matthias (supposé)
et Saint-Simon le Zélote avec une scie, instrument avec lequel on le coupa en deux

VAUDEMONT (54) - Eglise Saint-Gengoult (XVIIIe siècle)
De gauche à droite : Saint-Jacques-le-Majeur (avec son bourdon) et Saint-Jean, 
et le Christ qui levait jadis deux doigts de sa main droite en signe de bénédiction.

VAUDEMONT (54) - Eglise Saint-Gengoult (XVIIIe siècle)

VAUDEMONT (54) - Eglise Saint-Gengoult (XVIIIe siècle)
Le Christ assis levant la main droite avec deux doigt dressés (cassés)

VAUDEMONT (54) - Eglise Saint-Gengoult (XVIIIe siècle)
Saint-Jacques-le-Majeur, avec son bourdon et Saint-Jean tenant un calice cassé

VAUDEMONT (54) - Eglise Saint-Gengoult (XVIIIe siècle)
A droite, Saint-André avec sa croix ( martyrisé par crucifixion sur une croix en forme de X)

VAUDEMONT (54) - Eglise Saint-Gengoult (XVIIIe siècle)

VAUDEMONT (54) - Eglise Saint-Gengoult (XVIIIe siècle)
Saint-Matthias (supposé) et Saint-Simon le Zélote avec une scie,
instrument avec lequel on le coupa en deux

VAUDEMONT (54) - Eglise Saint-Gengoult (XVIIIe siècle)
Saint-Pierre (généralement placé à droite du Christ) et Saint-Matthieu avec l'épée de son supplice

VAUDEMONT (54) - Eglise Saint-Gengoult (XVIIIe siècle)
Les conques en forme de coquille Saint-Jacques et les angelots
VAUDEMONT (54) - Eglise Saint-Gengoult (XVIIIe siècle)

VAUDEMONT (54) - Eglise Saint-Gengoult (XVIIIe siècle)

VAUDEMONT (54) - Eglise Saint-Gengoult (XVIIIe siècle)

VAUDEMONT (54) - Eglise Saint-Gengoult (XVIIIe siècle)
Nef unique à trois travées voûtées sur croisées d'ogives
VAUDEMONT (54) - Eglise Saint-Gengoult (XVIIIe siècle)
Chœur à voûtement sur croisée d'ogives avec lambris en stalles en bois vernissés

Le mobilier se compose d'autels baroques, d'une chaire à prêcher et de stalles intégrées
dans le lambris du chœur. Une série de statues (Christ, Saint-Joseph, La Vierge,
une pietà ...), des tableaux (un chemin de croix et une figuration
de Saint-Gengoult) complètent l'ensemble.

VAUDEMONT (54) - Eglise Saint-Gengoult (XVIIIe siècle)
Autel dédié à Saint-Joseph (XVIIIe siècle) avec un décor de colonnes
torsadées, de volutes et d'angelots
VAUDEMONT (54) - Eglise Saint-Gengoult (XVIIIe siècle)

VAUDEMONT (54) - Eglise Saint-Gengoult (XVIIIe siècle)
Autel dédié à la sainte Vierge (XVIIIe siècle) avec un décor de colonnes cannelées
à chapiteaux corinthiens, de volutes, d'enroulements et de feuillage

VAUDEMONT (54) - Eglise Saint-Gengoult (XVIIIe siècle)
Chaire à prêcher (XVIIIe siècle)

VAUDEMONT (54) - Eglise Saint-Gengoult (XVIIIe siècle)
Tableau représentant Saint-Gengoult par R. Louxine, 1937

VAUDEMONT (54) - Eglise Saint-Gengoult (XVIIIe siècle)
Pietà du XVIe siècle (à découvrir en détails sur une autre page de mon blog ici)
______________________


Copyright - Olivier PETIT - Patrimoine de Lorraine - 2016 © Tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire