Rechercher dans ce blog

mercredi 25 février 2015

DOMJULIEN (88) - Retable (1541)

Après la superbe mise au tombeau de l'église de Domjulien, je vous propose
de découvrir le non-moins exceptionnel retable datée de 1541 !

Financée par le curé de Brantigny, Willemin Husson, cette œuvre magistrale représente
la Crucifixion, au centre de la composition, et les douze apôtres, de part et d'autre.

Elle rend hommage à ses parents décédés à Domjulien.

DOMJULIEN (88) - Retable (1541)

DOMJULIEN (88) - Retable (1541)
A l'intérieur de niches encore bien d’inspiration gothique, 6 apôtres sont placés deux par deux.

DOMJULIEN (88) - Retable (1541)
Saint-Thomas avec son équerre, rappelant son métier ;
Saint-Antoine avec son pot à onguent

DOMJULIEN (88) - Retable (1541)
Saint-Matthieu avec l'épée de son supplice ; Saint-Barthélémy avec son grand couteau,
avec lequel il fut écorché vif avant d’être crucifié

DOMJULIEN (88) - Retable (1541) 
Saint-André avec sa croix ( martyrisé par crucifixion sur une croix en forme de X)
Saint-Jacques-le-Mineur avec un bâton de foulon en forme de massue
avec lequel on lui fracassa la tête

DOMJULIEN (88) - Retable (1541)

DOMJULIEN (88) - Retable (1541)
Au pied de la croix se lamentent plusieurs personnages : Au centre, Marie-Madeleine à genoux
avec un port à onguent devant elle ; à droite, Sainte Cléophée, Sainte Salomée,
Nicomède et Joseph d'Arimathie

DOMJULIEN (88) - Retable (1541)
Le Christ en croix et les deux larrons à ses côtés.
Dessous sont figurés 4 cavaliers et 2 soldats à pied
(celui de gauche possède une hallebarde)

DOMJULIEN (88) - Retable (1541)

DOMJULIEN (88) - Retable (1541)

DOMJULIEN (88) - Retable (1541)
Le Christ en croix et les deux larrons

DOMJULIEN (88) - Retable (1541)
Sous des niches encore bien d’inspiration gothique, 6 apôtres sont placés deux par deux.

DOMJULIEN (88) - Retable (1541)
Saint-Jean avec le calice et Saint-Jacques-le-Majeur avec chaperon pourvu
d'une coquille Saint-Jacques et le bourdon

DOMJULIEN (88) - Retable (1541)
Saint-Simon le Zélote avec une scie, instrument avec lequel on le coupa en deux
; et Saint Philippe avec la croix de son supplice

DOMJULIEN (88) - Retable (1541)
Saint-Pierre tenant la clef de Paradis ;
Saint Jude avec son hallebarde, instrument de son supplice

DOMJULIEN (88) - Retable (1541)

DOMJULIEN (88) - Retable (1541)

DOMJULIEN (88) - Retable (1541)

DOMJULIEN (88) - Retable (1541)

DOMJULIEN (88) - Retable (1541)

DOMJULIEN (88) - Retable (1541)

DOMJULIEN (88) - Retable (1541)

DOMJULIEN (88) - Retable (1541)

DOMJULIEN (88) - Retable (1541)
Inscription placée en bas et au centre du socle : 
"Messire Willemin Husson, curé de
Brantegney, ait faict faire
ceste table 1541"

DOMJULIEN (88) - Retable (1541)
Décor d'inspiration renaissance avec ses pots et rinceaux

DOMJULIEN (88) - Retable (1541)
Deux chérubins tenant un vase

DOMJULIEN (88) - Retable (1541)
Chérubins tenant une plume (symbole du savoir et de la créativité)
en s'appuyant de son coude droit sur une tête de mort (symbole du caractère
éphémère de l'existence et de la vanité humaine)
DOMJULIEN (88) - Retable (1541)

DOMJULIEN (88) - Retable (1541)
Chérubins tenant un écu

DOMJULIEN (88) - Retable (1541)
Chérubins tenant des rinceaux perlés
DOMJULIEN (88) - Retable (1541)

DOMJULIEN (88) - Retable (1541)

DOMJULIEN (88) - Retable (1541)

DOMJULIEN (88) - Retable (1541)

DOMJULIEN (88) - Retable (1541)

DOMJULIEN (88) - Retable (1541)
Fronton triangulaire surmontant l'ensemble du retable. Dieu est figuré au centre
et deux chérubins jouent du luth.

DOMJULIEN (88) - Retable (1541)

DOMJULIEN (88) - Retable (1541)

DOMJULIEN (88) - Retable (1541)
____________________

Copyright - Olivier PETIT - Patrimoine de Lorraine 2015 © Tous droits réservés

lundi 23 février 2015

SAINT-NICOLAS-DE-PORT (54) - Basilique : les stalles (1728)

Nichées au fond du chœur de la basilique de Saint-Nicolas-de-Port, les stalles classiques,
datée de 1728, sont d'une richesse incroyable avec leurs fines sculptures !

SAINT-NICOLAS-DE-PORT (54) - Basilique : les stalles (1728)

Ce chef d’œuvre de l'art religieux du XVIIIe siècle était alors réservé aux religieux venant assister aux offices, tout en étant en retrait par rapport aux fidèles, installés dans la nef. 

Les Bénédictins passaient, semble-t-il, par un passage aujourd'hui muré.

SAINT-NICOLAS-DE-PORT (54) - Basilique : les stalles (1728)

Composées de panneaux de boiseries surmontés de fronton à rinceaux, ces stalles occupent
l'espace du chœur de manière octogonale en s'appuyant contre les murs.

SAINT-NICOLAS-DE-PORT (54) - Basilique : les stalles (1728)

SAINT-NICOLAS-DE-PORT (54) - Basilique : les stalles (1728)

Les boiseries présentent d'abondants décors composés de rinceaux, de feuillages ainsi
que d'assemblages floraux, notamment sur les accoudoirs.

SAINT-NICOLAS-DE-PORT (54) - Basilique : les stalles (1728)

SAINT-NICOLAS-DE-PORT (54) - Basilique : les stalles (1728)
Le premier ange placé au début des stalles, du côté nord.

SAINT-NICOLAS-DE-PORT (54) - Basilique : les stalles (1728)

SAINT-NICOLAS-DE-PORT (54) - Basilique : les stalles (1728)

SAINT-NICOLAS-DE-PORT (54) - Basilique : les stalles (1728)

SAINT-NICOLAS-DE-PORT (54) - Basilique : les stalles (1728)

SAINT-NICOLAS-DE-PORT (54) - Basilique : les stalles (1728)

SAINT-NICOLAS-DE-PORT (54) - Basilique : les stalles (1728)
L'un des frontons de l'extrémité sud des stalles, constitué de rinceaux ; il cache
notamment une fresque plus ancienne dont on devine des anges !

SAINT-NICOLAS-DE-PORT (54) - Basilique : les stalles (1728)
 Le second ange placé au début des stalles, du côté sud.
SAINT-NICOLAS-DE-PORT (54) - Basilique : les stalles (1728)

Entre deux pilastres cannelés surmontés de chapiteaux corinthiens, on découvre
la figuration des Apôtres avec leur symbole respectif : 
Saint-Jean, Saint-Paul, Saint-Matthieu, Saint-Pierre, Saint-Luc Saint-Marc
ainsi que le Bon Pasteur (autre nom de Jésus Christ).

SAINT-NICOLAS-DE-PORT (54) - Basilique : les stalles (1728)
 Saint-Jean tenant la plume et le livre ; son symbole, l'aigle, est placé à sa gauche
SAINT-NICOLAS-DE-PORT (54) - Basilique : les stalles (1728)

SAINT-NICOLAS-DE-PORT (54) - Basilique : les stalles (1728)
Saint-Matthieu avec la plume et le livre ; l'un de ses symboles, l'ange,
est figuré dessous tenant le plumier

SAINT-NICOLAS-DE-PORT (54) - Basilique : les stalles (1728)
Le Bon Pasteur, placé sur le panneau central, figuré avec
un agneau sur ses épaules.

SAINT-NICOLAS-DE-PORT (54) - Basilique : les stalles (1728)
Saint-Pierre tenant la clé du Paradis et un livre

SAINT-NICOLAS-DE-PORT (54) - Basilique : les stalles (1728)
Saint-Marc figuré écrivant avec une plume ; son symbole,
le lion, regarde ce qu'il écrit

SAINT-NICOLAS-DE-PORT (54) - Basilique : les stalles (1728)
Saint-Luc tenant une plume et un livre,
sous le regard d'un taureau, son symbole.
____________________

Copyright - Olivier PETIT - Patrimoine de Lorraine 2015 © Tous droits réservés