Rechercher dans ce blog

lundi 27 février 2017

CLEREY-SUR-BRENON (54) - A la découverte du village !

Modeste commune, Clerey-sur-Brenon possède tout de même quelques témoins de son
passé historique : l'église Saint-Elophe, quelques portes anciennes et épitaphes,
une croix de chemin et deux chapelles.

CLEREY-SUR-BRENON (54) - A la découverte du village !

A 5 km de Vézelise, ce petit village est mentionné pour la première fois en 925
dans les archives "in comitatu Pontinse, in loco qui vocatur Clarevis".

En 1034, Clérey-sur-Brénon s'appelait "Claregium".

Par la suite, le village changea de nom au cours des siècles :

- Clarey-près-d'Autrey, en 1385.
- Clarei et Clarey, en 1408.
- Cleiry, en 1424.
- Clery, en 1600.
- Clairey-sur-Madon, en 1779.
- Clérey-sur-Brénon, au XIXe siècle.

Rue de la Fontaine - Fermes de la fin du XVIIe et début du XVIIIe siècles

CLEREY-SUR-BRENON (54) - A la découverte du village !
Rue de la Fontaine - Porte en plein cintre à clef d'arc portant l'inscription "1720 IHS"
CLEREY-SUR-BRENON (54) - A la découverte du village !

En 1385, Ferry de Frizon et Jeannette de Savilly, alors possessionnés à Clérey,
décidèrent de se dessaisir d'un tiers en faveur de Carlet de Chastel.

En 1386, ils vendirent le reste de leurs biens à Jean de Ligniville et Jeannette
de Parroye moyennant la somme de 180 vieux florins d'or.

En janvier 1393, Ferry de Frizon revendit les deux tiers du village de Clérey au 
comte de Vaudémont, Ferry de Lorraine, et à sa femme, Marguerite
de Joinville, contre la somme de 208 florins d'or.

CLEREY-SUR-BRENON (54) - A la découverte du village !
Rue de l'église - Porte avec son tympan trilobé et à niche (Fin XVe siècle ou début XVIe siècle)
Le volet-roulant n'est évidement pas du plus bel effet et regrettable !
CLEREY-SUR-BRENON (54) - A la découverte du village !

CLEREY-SUR-BRENON (54) - A la découverte du village !
Rue Basse - Épitaphe rappelant que cette maison a été construite, en 1771, par Madame Didon
et sa fille, Madame Félix, épouse du prévot-bailli du Marquisat de Frolois.
La première pierre a été posée par les 5 enfants des époux Félix.

CLEREY-SUR-BRENON (54) - A la découverte du village !
Rue de l'église Autre inscription dans un cartouche assez dégradé

Bien que domaine des comtes de Vaudémont, la haute, moyenne et basse justice
incombait apparemment aux rois de France.

Les plaids, qui se tenaient du lundi au mercredi au village, avaient pour but de prendre
conseil auprès des barons ou vassaux sur les affaires de son état ou de son domaine.

CLEREY-SUR-BRENON (54) - A la découverte du village !
Puits maçonné à l'intérieur de la cave d'une des maisons

CLEREY-SUR-BRENON (54) - A la découverte du village !
 Puits extérieur à margelle (Fin XVIe ou début XVIIe siècle) de la même maison
CLEREY-SUR-BRENON (54) - A la découverte du village !
CLEREY-SUR-BRENON (54) - A la découverte du village !


L'église paroissiale, dédié à Saint-Elophe, conserve une architecture composite
associant un clocher du XIIIe siècle, une nef du XVe siècle, un chevet plat
de 1723 et un portail néo-gothique, placé à la base du clocher, du XIXe siècle.

Foudroyé en 1972, le clocher fut restauré en 1974, par l'entreprise dijonnaise Hory.

CLEREY-SUR-BRENON (54) - A la découverte du village !

Le chevet plat, établi en 1723 (date portée sur l'un des contreforts), a été construit par
Jean et Joseph Barbiche et Dominique Comte, maîtres maçons et charpentier, au
regard du plan dressé par Jean Nicolas Jennesson (1686-1755), architecte à Nancy.

Jennesson est notamment l'architecte des églises Saint-Sébastien de Nancy,
Saint-Jacques de Lunéville, l'abbaye Saint-Rémy de Lunéville ainsi
que le palais abbatial de Remiremont.

CLEREY-SUR-BRENON (54) - A la découverte du village !
Clocher carré avec l'étage campanaire doté d'ouïes du XIIIe siècle
CLEREY-SUR-BRENON (54) - A la découverte du village !

CLEREY-SUR-BRENON (54) - A la découverte du village !
Clocher - Baie gothique à remplage composé de deux lancettes
trilobées surmontées d'un oculus quadrilobé. En dessous,
une petite niche contient une petite statuette de Saint-Jean l'Evangéliste
CLEREY-SUR-BRENON (54) - A la découverte du village !

CLEREY-SUR-BRENON (54) - A la découverte du village !
Niche contenant la statuette de Saint-Jean l’Évangéliste, tenant ici un calice entre ses mains

CLEREY-SUR-BRENON (54) - A la découverte du village !
Église : Clocher - Ouverture gothique (Fin XVe siècle) murée

Eglise - Portail néo-gothique

Eglise - La nef unique voûtée sur croisées d'ogives du début du XVIe siècle

 La sculpture la plus intéressante de l'église : une pietà polychrome du XVIe siècle


Le cadastre de 1811 mentionne l’implantation de la chapelle Notre-Dame de Pitié ; 
l’édifice, de modestes dimensions, semble ainsi antérieur à cette date.


Enfin, une croix de chemin (XIXe siècle), rue de Velaine, quelque peu cachée par la végétation,
trône toujours au cœur du village, avec une inscription au revers du croisillon :
"si Dieu est pour nous qui sera contre nous"

CLEREY-SUR-BRENON (54) - A la découverte du village !
 
CLEREY-SUR-BRENON (54) - A la découverte du village !
Croix de chemin (Début XIXe siècle) avec le Christ en croix
CLEREY-SUR-BRENON (54) - A la découverte du village !
CLEREY-SUR-BRENON (54) - A la découverte du village !

 A côté de l'église paroissiale, vous pourrez voir la Chapelle du Calvaire,
édifice religieux privé remontant au XVIe-XVIIe siècle et qui a besoin d'être restaurée !

Pour voir en détails cette chapelle, cliquez sur la photo ci-dessous.

http://patrimoine-de-lorraine.blogspot.fr/2017/03/clerey-sur-brenon-54-la-chapelle-du.html
 
____________________

Copyright - Olivier PETIT - Patrimoine de Lorraine - 2016-2017 © Tous droits réservés

7 commentaires:

  1. pour compléter mon précédent message la porte murée de était l’entrée principale de l’église et il y avait devant un cimetière qui qui a été détruit ce qui genere des modifications de sol pour la stabilité de l'édifice.
    vous ne parlez pas non plus de Claude de Creuves qui a laissé son blason pour devenir celui de clerey sur brenon. B Gatinois

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour l'info sur Claude de Creuves !

      Supprimer
  2. Bonjour, je suis un peu votre travail. Je constate que vous n'entrez pas toujours dans les édifices sur lesquels vous attirez notre attention. Est-ce une volonté ? Cela me laisse souvent sur ma faim.
    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est que je n'ai pas pu mettre la main sur les clefs !!!

      Supprimer
  3. Demandez et je vous ferai visiter ainsi que la chapelle dite du calvaire qui révèle certaines choses B Gatinois

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de votre proposition. Avez-vous aussi possibilité de me faire visiter l'église ? Envoyez-moi vos coordonnées sur ce mail patrimoinedelorraine@yahoo.fr

      Supprimer
  4. Sans oublier le château de Velaine qui fut l'une des demeures des comtes de Vaudemont situe au bout du chemin de Velaine.BG

    RépondreSupprimer