Rechercher dans ce blog

mardi 18 août 2015

AGINCOURT (54) - Eglise Notre-Dame de l'Assomption

Au cœur du village d'Agincourt, une modeste église dédié à Notre-Dame de l'Assomption
associe une nef du XVIIIe siècle et un clocher d'origine romane.

AGINCOURT (54) - Eglise Notre-Dame de l'Assomption

Un premier édifice existait probablement vers 875, date à laquelle Louis II de Germanie confirma
la possession d'Agincourt à l'abbaye de Sainte-Glossinde de Metz.

Le 1er février 968, l'évêque Thierry 1er de Metz valida la détention de l'église d'Agincourt,
avec la collation et les dîmes, par les moniales messines.

Le 28 avril 1139, le pape Innocent II renouvela l'appartenance de l'église d'Agincourt
aux religieuses de Sainte-Glossinde de Metz.

AGINCOURT (54) - Eglise Notre-Dame de l'Assomption

La désignation de l'officiant de l'église d'Agincourt était alors la prérogative de l'abbesse messine.

Les deux tiers de la dîmes revenait également aux moniales de Metz.

AGINCOURT (54) - Eglise Notre-Dame de l'Assomption
Clocher dont la base remonte au XIIe siècle.
AGINCOURT (54) - Eglise Notre-Dame de l'Assomption

Au début du XVIIIe siècle, l'éfice fut largement reconstruit en conservant uniquement
une partie du clocher roman, se trouvant alors placé sur mur nord.

AGINCOURT (54) - Eglise Notre-Dame de l'Assomption
Chevet à trois pans coupés

AGINCOURT (54) - Eglise Notre-Dame de l'Assomption

AGINCOURT (54) - Eglise Notre-Dame de l'Assomption
Façade - Portail en anse de panier surmonté d'une croix galbée
_______________________

Copyright - Olivier PETIT - Patrimoine de Lorraine 2015 © Tous droits réservés

Aucun commentaire:

Publier un commentaire