Rechercher dans ce blog

jeudi 2 avril 2015

COLOMBEY-LES-BELLES (54) - La Maison de la Vierge à l'Enfant

Lorsqu'on traverse Colombey-les-Belles, on a l'impression que ce village ne possède pas de vestiges
 de son passé, mis à part l'église paroissiale ! Mais en y regardant de plus près, une maison attire
notre attention ; elle est située à l'angle de la Rue Marosse et de la rue Alexandre III.

Au premier abord, elle n'a rien d'exceptionnel, mais si l'on jette un coup d’œil  à l'angle
du premier étage, on remarquera la présence d'une niche gothique contenant une
belle Vierge à l'Enfant du début du XVIe siècle.

Celle-ci méritait un petit nettoyage pour lui redonner tout son éclat !

A droite de la façade principale subsiste les vestiges d'un décor renaissance
composé d'une frise d'oves et de chapiteaux végétaux.

COLOMBEY-LES-BELLES (54) - La Maison de la Vierge à l'Enfant

COLOMBEY-LES-BELLES (54) - La Maison de la Vierge à l'Enfant
La Vierge à l'Enfant dans sa niche
COLOMBEY-LES-BELLES (54) - La Maison de la Vierge à l'Enfant

COLOMBEY-LES-BELLES (54) - La Maison de la Vierge à l'Enfant
La Vierge et l'Enfant Jésus ont perdu leurs mains ! La Vierge, qui présente un beau drapé,
devait, à l'origine, tendre quelques chose à l'Enfant Jésus ;
peut-être une pomme, une grappe de raisin ou autre chose !
COLOMBEY-LES-BELLES (54) - La Maison de la Vierge à l'Enfant

COLOMBEY-LES-BELLES (54) - La Maison de la Vierge à l'Enfant

COLOMBEY-LES-BELLES (54) - La Maison de la Vierge à l'Enfant
La tête de l'Enfant Jésus, penché en avant pour se saisir de quelque chose tendu
par sa mère, a été refaite dans la seconde moitié du XXe siècle.

COLOMBEY-LES-BELLES (54) - La Maison de la Vierge à l'Enfant
La Vierge, dont on devine l'iris des yeux, présente une couronne perlée
dont les pointes (en forme de fleurs de lys !) ont été cassées.
COLOMBEY-LES-BELLES (54) - La Maison de la Vierge à l'Enfant

COLOMBEY-LES-BELLES (54) - La Maison de la Vierge à l'Enfant
Façade de la maison avec les vestiges de son décor renaissance

COLOMBEY-LES-BELLES (54) - La Maison de la Vierge à l'Enfant
 Chapiteaux renaissance (1510) à décor végétal
COLOMBEY-LES-BELLES (54) - La Maison de la Vierge à l'Enfant

___________________________________

Localisation de Colombey-les-Belles en Meurthe-et-Moselle


Situation de la Maison dans Colombey-les-Belles
(Vous pouvez agrandir la carte en cliquant ICI)

________________________________

Copyright - Olivier PETIT - Patrimoine de Lorraine - 2012-2015 © Tous droits réservés

9 commentaires:

  1. Cette maison possède un escalier à vis et un puits renaissance.
    Le linteau de l'entrée de la boulangerie mitoyenne est sculpté et date de 1510. Les colonnes qui existaient de part et d'autre ont été détruite dans les années 70 je crois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je connais l'entrée de la boulangerie ainsi qu'une partie de la décoration qui sont effectivement des débuts de la Renaissance ! Par contre j'ignorais qu'à l'arrière se trouvait un escalier et un puits ! Merci pour l'info ; par contre c'est inaccessible j'imagine !

      Supprimer
  2. L'escalier se trouve dans la maison à la vierge qui appartient à la boulangerie, son axe est en ellipse.
    J'espère qu'il sera conservé car la boulangerie a un projet d'extension dans cette maison ???
    Pour y accéder il faudrait demander, c'est peut-être possible.
    Les maisons à Colombey sont souvent pourvues d'un puits ou d'une citerne, il en existe de très importantes.
    La légende dit qu'il existe aussi un souterrain à Colombey, je me suis renseigné et ce serait effectivement vrai.
    Cordialement

    RépondreSupprimer
  3. Encore une info, la tête de l'enfant a été refaite il me semble après la guerre suite à un bombardement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il semble bien que la tête a été refaite !

      Supprimer
  4. Pour info : dommage le linteau de porte de la boulangerie avec sa date (1510) n'est plus visible, il a été masqué par une tôle !
    Cordialement

    RépondreSupprimer
  5. Il faudrait peut être sensibiliser le propriétaire de cette maison à la qualité et la valeur de son patrimoine.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On peut se consoler, en voyant que la devanture de la boulangerie n'occulte pas complètement les éléments architecturaux de la Renaissance !

      Supprimer