Rechercher dans ce blog

mardi 30 juillet 2013

NANCY (54) - Square Bichat

Près de la Porte de la Craffe, le square Bichat, qui occupe l'angle de la rue des Frères Henry
et de la rue du Haut-Bourgeois, et qui borde l'Hôtel de Fontenoy, comporte un buste remarquable
représentant Ernest Bichat, célèbre professeur de physique à l'Université des Sciences de Nancy,
dont il fut le doyen de 1888 à 1905.

Après le décès d'Ernest Bichat (1845-1905), un comité lança, en 1905, une souscription pour l’érection
d’un monument commémoratif.  L’initiative venait en premier lieu des professeurs
de l’université nancéienne où Bichat dispensait ses cours de physique.

 La souscription rencontra un succès si rapide, qu'en quelques mois, 14 500 francs de l'époque
furent récoltés et le sculpteur lorrain Ernest Bussière (1863-1913)
fut choisit pour la réalisation de l’œuvre.

L’architecte municipal Albert Jasson (1849-1923), qui avait succèdé à Prosper Morey,
  réaménagea la rue Ferry III pour accueillir l’œuvre de Bussière,
qui fut inaugurée le 13 juin 1909, en présence du ministre de l’Instruction Publique, Gaston Doumergue.

 Carte postale montrant le monument près de la rue Ferry III


Au cours de la Première Guerre Mondiale, les deux statues figurant l’alliance de la science
 (représentée par une femme) et de l’industrie (représentée par un forgeron) furent fondues !

Le 24 septembre 1934, la municipalité décida la création d'un square en perçant la rue des Frères Henry, afin d'accueillir le square Bichat où devait trôner le buste.
Les travaux d'aménagement s'achevèrent en 1935.

Crayon et aquarelle représentant le square en 1934
 (Bibliothèque municipale de Nancy)

En 1943, pendant l'occupation allemand, le buste fut caché dans les sous-sols de la faculté
toute proche afin d'éviter qu'il ne soit fondu.

Enfin en 1990, une copie du buste, ayant été récemment dérobé, fut fondue par Huguenin
et placée sur le piédestal alors vide. Ernest Bichat était de nouveau célébré !
 

Vous pouvez agrandir les vignettes en cliquant dessus !






____________________________

Situation de la ville de Nancy en Meurthe-et-Moselle


Localisation du square Bichat dans Nancy et par rapport à la Porte de la Craffe,
l'Hôtel des Loups et l'Hôtel d'Haussonville
(Vous pouvez agrandir la carte en cliquant ici )

____________________________

Copyright - Olivier PETIT - 2013 © Tous droits réservés

lundi 29 juillet 2013

La Ligne Bleue des Vosges

La Ligne Bleue des Vosges délimite les départements des Vosges et du Haut-Rhin.
On découvre aux sommets, un paysage superbe fait de lacs, forêts et vallées.

Un endroit authentique pour les amoureux de la nature et la randonnée.

Le spectacle est même saisissant en haut du col de la Schlucht (1139 m) et du Gazon du Faing (1303 m)
où on a une vue panoramique sur la ligne bleue des Vosges composée du Linge,
du Schratzmaennele et du Barrenkopf! 

Au pied du Gazon du Faing, on aperçoit le cirque de Lenzwasen avec son petit étang des Truites. 

Avec le mois d'août qui arrive, vous aurez la possibilité de cueillir et de déguster de succulentes
"brimbelles" (myrtilles en patois vosgiens) sauvages. Un régal pour les gourmands !!!! 

Et que dire des tartes aux brimbelles que l'on vend au pied du Gazon du Faing... exceptionnelles !!!! 


La Ligne Bleue des Vosges -  Le Gazon du Faing (1303 m)
 Le Gazon du Faing (1303 m) - Vue de la ligne Bleue des Vosges avec ses forêts, vallées, vallons, cirques et lacs.

 La Ligne Bleue des Vosges - Le Gazon du Faing (1303 m)
 Le Gazon du Faing (1303 m) - Vue de la ligne Bleue des Vosges avec au premier plan l'étang des Truites
situé au fond du cirque de Lenzwasen.

La ligne Bleue des Vosges avec ses forêts depuis le Col de la Schlucht.
 La ligne Bleue des Vosges avec ses forêts depuis le Col de la Schlucht.

La ligne Bleue des Vosges depuis le Gazon du Faing (1303 m)
 La ligne Bleue des Vosges depuis le Gazon du Faing (1303 m)

Le Gazon du Faing (1303 m) - Vue de la ligne Bleue des Vosges - Etang des Truites du cirque de Lenzwasen.
Le Gazon du Faing (1303 m) - Vue de la ligne Bleue des Vosges avec au premier plan
l'étang des Truites situé au fond du cirque de Lenzwasen.

Vaches rustiques broutant dans les verdoyants alpages du Ballon des Vosges.

Veau rustique dans les verdoyants alpages du Ballon des Vosges.

____________________________

Copyright - Olivier PETIT - 2013 © Tous droits réservés

jeudi 25 juillet 2013

DOLAINCOURT (88) - Calvaire de l'église

A côté de l'église Saint-Genest de Dolaincourt, un superbe calvaire, daté de 1522
et classé en 1909, trône encore sur son piédestal !

D'une richesse iconographique incroyable, il est sans doute l’œuvre d'un maître-sculpteur
qui rayonnait dans la région de Châtenois, si riche en croix et calvaires de qualité.

Sur la face qui regarde la route, on trouve, comme à l'accoutumée, un Christ en croix entouré de la Sainte-Vierge
et de Saint-Jean l'Évangéliste, sous le regard du bienfaiteur agenouillé et en prière.

La face opposée montre une belle Pietà encadrée d'une Vierge à l'Enfant et d'une Sainte Barbe,
sous les yeux de la bienfaitrice agenouillée, les mains jointes.

Le fût hexagonal présente les statuettes de saints : Saint Nicolas, Saint-Sébastien, Saint-Eloi...
ainsi que des anges tenant des écus armoriés.

Enfin, à la base de la croix, reposant, en partie sur le piédestal, un Christ-aux-liens a été sculpté.


Vous pouvez agrandir les vignettes en cliquant dessus !


DOLAINCOURT (88) - Calvaire de l'église
 Le calvaire sur son piédestal
DOLAINCOURT (88) - Calvaire de l'église

DOLAINCOURT (88) - Calvaire de l'église
Le Christ entouré de la Sainte-Vierge (à gauche) et Saint-Jean l'Évangéliste (à droite),
sous le regard du donateur agenouillé et priant

DOLAINCOURT (88) - Calvaire de l'église
Le Christ

DOLAINCOURT (88) - Calvaire de l'église
 Saint-Jean l'Évangéliste s'essuyant le front avec sa main droite
DOLAINCOURT (88) - Calvaire de l'église

DOLAINCOURT (88) - Calvaire de l'église
 La Sainte Vierge, la tête penchée à droite et les mains jointes
DOLAINCOURT (88) - Calvaire de l'église

DOLAINCOURT (88) - Calvaire de l'église
Le bienfaiteur de la croix agenouillé les mains jointes en signe de prière

DOLAINCOURT (88) - Calvaire de l'église
 Saint-Sébastien

DOLAINCOURT (88) - Calvaire de l'église
 Saint-Nicolas

DOLAINCOURT (88) - Calvaire de l'église

DOLAINCOURT (88) - Calvaire de l'église
  Pietà avec la Vierge à l'Enfant (à droite) et Sainte Barbe (à gauche)
DOLAINCOURT (88) - Calvaire de l'église

DOLAINCOURT (88) - Calvaire de l'église
 Pietà

DOLAINCOURT (88) - Calvaire de l'église
Sainte Barbe

DOLAINCOURT (88) - Calvaire de l'église
Vierge à l'Enfant

DOLAINCOURT (88) - Calvaire de l'église
Saint-Eloi, patron des forgerons
(il est d'ailleurs figuré ainsi !)

DOLAINCOURT (88) - Calvaire de l'église
Saint-évêque tenant la Bible

DOLAINCOURT (88) - Calvaire de l'église
Ange tenant un écu armorié

DOLAINCOURT (88) - Calvaire de l'église
Ange

DOLAINCOURT (88) - Calvaire de l'église
 Ecce homo ou Christ aux liens
DOLAINCOURT (88) - Calvaire de l'église

______________________________

Situation du village de Dolaincourt dans les Vosges


Localisation du calvaire dans Dolaincourt
(Vous pouvez agrandir la carte en cliquant ici )
 
____________________________

Copyright - Olivier PETIT - 2013 © Tous droits réservés

mardi 23 juillet 2013

L'aqueduc gallo-romain de Gorze (57)

De son passé gallo-romain, la ville de Metz (Divodurum Mediomatricorum) a conservé les vestiges
d'un aqueduc, sur les communes de Novéant-sur-Moselle, Ars-sur-Moselle et Jouy-aux-Arches !


Aperçu historique

Cet aqueduc, long de 22 km (dont 12,7 km souterrain), reliait la source des Bouillons, près de Gorze, à Metz, dès le IIe siècle après JC. En service jusqu'au Ve siècle après JC, l'aqueduc fut ensuite abandonné.

 En 1072, le moine Sigebert de Gembloux (1030-1112), alors directeur de l'école monastique de l'abbaye Saint-Vincent de Metz, s'émerveilla, dans ses écrits historiques, des arches antiques de l'aqueduc !


 L'aqueduc en 1614 par le topographe et ingénieur  militaire Claude Chastillon (1559-1616)

En 1769 , des moines bénédictins de Metz publièrent le premier tome de l’Histoire de Metz où ils décrivent en détail l’aqueduc.

En 1836, deux membres de l’Académie de Metz charge furent chargé d'une nouvelle reconnaissance des ruines. Puis au regard de l'état de l'aqueduc, des travaux de sauvetage commencèrent en 1837 et l'ouvrage fut classé monument historique en 1838.

En 1860, les autorités firent dégager le bassin collecteur de Jouy-aux-Arches

Voyant dans quel état se trouvaient les arches du pont-aqueduc d'Ars-sur-Moselle, les Allemands les consolidèrent en 1890.

En 1970, le bassin d’Ars-sur-Moselle fut définitivement dégagé !

Début de la restauration des arches du pont-aqueduc de Jouy-aux-Arches en 1978 et dégagement total du bassin de rétention d'Ars-sur-Moselle en 1982.

Entre 2003 et 2005, restauration du pont-aqueduc de Jouy-aux-Arches.

Enfin, depuis le printemps 2012, les travaux de consolidation et de restauration du pont-aqueduc d'Ars-sur-Moselle ont commencé ; ils devraient durer 4 ans.


Architecture


Une partie souterraine est visible, à droite de la route, entre Novéant-sur-Moselle et Gorze. Cet aqueduc acheminait, en pente douce, donc l'eau de la source des Bouillons jusqu'à la cité messine.

De la partie aérienne de l’aqueduc, qui comptait jadis plus d’une centaine de piles, subsistent que deux bassins et une vingtaine d’arches :
- à Ars-sur-Moselle, se trouvent le bassin de sortie de Sainte-Fontaine ainsi que 7 arches du pont-aqueduc et une pile isolée.
- à Jouy-aux-Arches, sont conservés un bassin collecteur et 16 arches du pont-aqueduc récemment restauré.


Vous pouvez agrandir les vignettes en cliquant dessus !


L’aqueduc souterrain entre Novéant-sur-Moselle et Gorze

L’aqueduc souterrain entre Novéant-sur-Moselle et Gorze

L’aqueduc souterrain entre Novéant-sur-Moselle et Gorze

L’aqueduc souterrain entre Novéant-sur-Moselle et Gorze


L'aqueduc aérien à Ars-sur-Moselle

L'aqueduc aérien à Ars-sur-Moselle

L'aqueduc aérien à Ars-sur-Moselle
Le pont-aqueduc
L'aqueduc aérien à Ars-sur-Moselle

L'aqueduc aérien à Ars-sur-Moselle

L'aqueduc aérien à Ars-sur-Moselle

L'aqueduc aérien à Ars-sur-Moselle

L'aqueduc aérien à Ars-sur-Moselle

L'aqueduc aérien à Ars-sur-Moselle

Le bassin de sortie de l'aqueduc de Gorze à Ars-sur-Moselle
 Le bassin de sortie de Sainte-Fontaine
Le bassin de sortie de l'aqueduc de Gorze à Ars-sur-Moselle

Le bassin de sortie de l'aqueduc de Gorze à Ars-sur-Moselle

Le bassin de sortie de l'aqueduc de Gorze à Ars-sur-Moselle

Le bassin de sortie de l'aqueduc de Gorze à Ars-sur-Moselle

Le bassin de sortie de l'aqueduc de Gorze à Ars-sur-Moselle

Le bassin de sortie de l'aqueduc de Gorze à Ars-sur-Moselle
 Les deux conduites qui mènent au pont-aqueduc ; l'eau s'écoulait vers Jouy-aux-Arches
Le bassin de sortie de l'aqueduc de Gorze à Ars-sur-Moselle


L'aqueduc aérien à Jouy-aux-Arches

L'aqueduc aérien à Jouy-aux-Arches

L'aqueduc aérien à Jouy-aux-Arches
 Le pont-aqueduc
L'aqueduc aérien à Jouy-aux-Arches

L'aqueduc aérien à Jouy-aux-Arches

L'aqueduc aérien à Jouy-aux-Arches

Le bassin de réception de l'aqueduc de Gorze à Jouy-aux-Arches
 Le bassin de réception depuis lequel l'eau était redistribuée vers Metz
Le bassin de réception de l'aqueduc de Gorze à Jouy-aux-Arches

Le bassin de réception de l'aqueduc de Gorze à Jouy-aux-Arches

Le bassin de réception de l'aqueduc de Gorze à Jouy-aux-Arches

Le bassin de réception de l'aqueduc de Gorze à Jouy-aux-Arches

Le bassin de réception de l'aqueduc de Gorze à Jouy-aux-Arches


Je vous invite a consulter ce remarquable site (http://archeographe.net/L-aqueduc-de-Gorze)
pour en savoir plus sur l'aqueduc de Gorze

_______________________

Situation des villages de Novéant-sur-Moselle, Ars-sur-Moselle
et Jouy-aux-Arches


Localisation des différentes parties de l'aqueduc de Gorze
(Vous pouvez agrandir la carte en cliquant ici )

____________________________

Copyright - Olivier PETIT - Patrimoine de Lorraine 2013 © Tous droits réservés